Le guide du Boxer : origine, personnalité, santé etc.

 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES

 

Do u speak German?

La race canine du Boxer est une race d'origine allemande apparue en 1880. Cette race est issue de l’accouplement d’un Bullenbeisser (aujourd'hui disparu) et d'un Bulldog Anglais. Elle fait partie de la famille des “molosses”. Le boxer était utilisé au départ comme chien de combat face aux taureaux, pratique désormais interdite, ou pour la chasse aux ours.  En France, les premiers boxers se trouvent en Alsace.

 

Son petit caractère 

Le Boxer est avant tout un chien de défense, mais c'est certainement celui qui a le meilleur caractère parmi ces types de chiens. Le Boxer adore les kids, sur lesquels il veille comme s’ils étaient les siens. De façon générale, c’est un chien doux, intelligent, sauf si on s’en prend à son maître ou à son foyer. Il est important d’éduquer le Boxer dès son plus jeune âge pour que ses caractéristiques de chien de défense dominant ne prennent le dessus. Sa nature extravertie, insoumise le rend parfois peu obéissant, mais une éducation ferme et respectueuse suffira à en faire le compagnon idéal. 

 

 

Et la santé ?

Le Boxer est très actif : il a besoin d'exercice quotidien. Une vie en ville implique de le sortir, chaque jour, pendant au moins deux heures dans un endroit suffisamment grand pour qu’il puisse se dépenser.

C'est un chien très sensible aux fortes températures. Il est indispensable de lui prévoir un endroit à l’ombre s'il est souvent dehors.

La vie d’un Boxer est en moyenne de 10 ans. Malgré son allure robuste, le Boxer a une santé fragile.

Le chanfrein court de l’espèce pose éventuellement des problèmes respiratoires, surtout en cas de forte chaleur. Comme tous les chiens de taille moyenne ou grande, le Boxer est sujet à des problèmes articulaires, de hanche et des torsions d’estomac. Il peut être également enclin à des problèmes cardiaques ou à certaines formes de tumeur.

La respiration et la posture de votre Boxer sont donc à surveiller avec attention, car se sont les premiers signes des pathologies cités ci-dessus.

Côté alimentation, le boxer appréciera comme tous les chiens la ration ménagère, ou au moins quelques repas frais entrecoupés d'une autre alimentation afin de préserver sa santé un peu fragile !

 



On vous fait croquer de la bonne news ?